CITIZIM - Vente de programmes immobilier neuf sur Caen et dans le Calvados

Le bon moment pour investir dans l’immobilier neuf en Normandie

Depuis 2015, le marché immobilier pour les achats neufs en France est devenu très intéressant. La Normandie fait partie des régions appréciées par les investisseurs immobiliers. En 2019 plus encore qu’en 2018, investir dans l’immobilier neuf normand apparaît comme une solution judicieuse. Plusieurs zones se prêtent particulièrement bien à l’achat d’une maison neuve. Acquérir un appartement neuf à Caen est également un choix à recommander. Actuellement, le Calvados est le département à privilégier pour réaliser un investissement immobilier dans le neuf. Citizim y propose de nombreux programmes dignes d’intérêt. Le Calvados a la spécificité de compter les prix neufs les plus attractifs du marché normand. Maisons ou appartements, les biens neufs sont à saisir dans le département, devenu une référence pour les investisseurs immobiliers.

Un financement avantageux pour l’achat d’un logement neuf

Pour un achat neuf dans le Calvados ou dans toute ville de la région, il est possible de bénéficier d’un plan de financement favorable. La période se prête à la souscription d’un emprunt immobilier auprès des banques, en raison de taux en forte baisse au premier trimestre 2019. Déjà avantageux fin 2018, les taux continuent de chuter et ouvrent des perspectives alléchantes avec des taux en dessous de 2 % pour l’ensemble des durées de crédit. Selon les experts, cette tendance à la baisse devrait perdurer jusqu’au deuxième, voire au troisième trimestre 2019. Pour un achat de logement neuf, un prêt Vefa pourra être contracté. Celui-ci est apprécié par les emprunteurs puisque le remboursement du montant du prêt ne se fait que lorsque le logement est livré. S’il s’agit d’une résidence principale, vous n’aurez donc pas à assumer de frais liés au crédit dans l’attente de la livraison de votre bien.

L’intérêt d’acheter un logement neuf en résidence principale

Acquérir un logement neuf plutôt qu’ancien en tant que résidence principale présente de vrais avantages. Tout d’abord, vous pourrez profiter d’une habitation dotée d’installations modernes, respectueuses de l’environnement et permettant de réaliser des économies d’énergie substantielles. Un bien neuf peut également être conçu en fonction de vos attentes et de vos besoins, chose impossible avec un logement ancien. Maison ou appartement, un bien neuf s’accompagne de la garantie décennale de construction, une assurance d’un logement en parfait état pour dix ans au moins. Trop souvent éludés par les acquéreurs, les frais de notaire sont à prendre en compte au sein d’un budget. Avec un bien neuf, ces frais s’élèvent à 2 à 3 % du montant total de l’achat, contre 7 à 8 % dans l’immobilier ancien. Enfin, un programme neuf donne accès au Prêt à Taux Zéro pour les primo-accédants et une exonération de taxe foncière durant deux ans.

Les raisons d’investir dans un logement neuf pour de la location

Les investisseurs souhaitant utiliser le logement acheté pour une location ont tout intérêt à se tourner vers les biens neufs. En premier lieu, l’immobilier neuf est beaucoup plus attractif pour les locataires. C’est l’assurance de pouvoir s’appuyer sur des équipements récents et aux normes. De fait, vous n’aurez aucune difficulté à trouver des locataires fiables avec un logement neuf, surtout dans des villes dynamiques comme Rouen ou Le Havre, et pourrez exiger alors des loyers plus importants qu’avec un logement ancien. Mais c’est surtout le dispositif Pinel qui justifie de privilégier l’immobilier neuf pour de la location . Des allègements fiscaux pouvant aller jusqu’à 63 000 euros sont accessibles en fonction de la durée de location. Un programme locatif dans la région caennaise se révèle ainsi pertinent pour les investisseurs. En effet, la ville de Caen se situe dans la zone Pinel B1, elle est donc éligible au dispositif de réduction d’impôt. Pour cela, un plafond de loyer de l’ordre de 10,15 euros le mètre carré devra être respecté lors de la location de votre bien immobilier neuf.

Citizim : Un programme immobilier neuf ou ancien de A à Z

Les différentes étapes d’un programme immobilier

Un programme immobilier demande une véritable expertise pour être mené à bien. Son développement nécessite de prendre en compte plusieurs étapes indispensables. En voici une description chronologique afin de mieux comprendre le déroulement de tout programme immobilier.

L’étude du marché immobilier

Un programme immobilier débute toujours par une étude de marché. Il s’agit d’étudier en détail la zone géographique où le programme doit prendre place. Dans ce cadre, il est essentiel de se renseigner tant sur les prix pratiqués que sur les besoins des locataires et des propriétaires. Une étude de la population locale est aussi réalisée. Cette phase inclut en outre un rapport sur les tendances du marché et ses évolutions récentes. Enfin, connaître les avantages et les inconvénients de la zone étudiée permet d’affiner le projet.

La recherche d’un terrain constructible

En fonction de l’étude effectuée, un certain nombre de besoins sont mis en avant pour le programme immobilier choisi. En fonction de ces données, le promoteur est en mesure d’entamer la recherche d’un terrain constructible adapté. Pour cela, deux possibilités s’offrent à lui : il peut soit activer des réseaux d’apporteurs d’affaires, soit prospecter directement auprès des propriétaires désirant céder leurs terrains.

Les vérifications indispensables

Lorsque le terrain est trouvé, une analyse de faisabilité est incontournable. Elle permet de savoir si le projet est réalisable d’un point de vue technique et économique. Une étude du plan urbanistique est également pertinente pour déterminer ce qu’il est possible de construire au sein de la commune.

L’architecture des constructions

Maintenant que les bases ont été mises en place, le projet peut prendre forme. Un architecte intervient alors pour dessiner les fondations du ou des bâtiments prévus. Il trace à cette occasion un plan complet des constructions à effectuer sur le terrain. Cette étape est très importante puisqu’elle permet de définir ce à quoi ressemblera le programme immobilier en fonction des contraintes liées au terrain.

Le permis de construire

Avant de pouvoir aller plus loin, le promoteur immobilier doit s’assurer de posséder toutes les autorisations nécessaires. Réclamant de véritables connaissances administratives, cette phase peut s’avérer délicate. Tout d’abord, un dépôt de permis de construire est fait en mairie. Une instruction autour du projet est menée durant une période variable, allant généralement de trois à six mois. Une fois le permis de construire obtenu, des recours administratifs d’opposants au projet sont possibles. Cette étape peut s’étaler sur plusieurs mois. A son terme, le permis de construire est purgé et la commercialisation débute.

La phase de commercialisation

La commercialisation du programme immobilier consiste pour le promoteur à en faire la promotion. L’objectif est ici de trouver de futurs propriétaires. Si l’étude de marché a été faite de manière efficace, un nombre suffisant de clients devrait se manifester. La vente des maisons et appartements est la clé de tout projet : si les ventes sont trop faibles, la phase de construction ne pourra pas commencer aux dates prévues.

Le financement du projet

Parallèlement à la promotion du programme immobilier, un financement doit être prévu pour assurer la construction des bâtiments. Le coût des travaux est à définir à travers une estimation précise. Pour rassembler la somme totale, des emprunts auprès de banques ou d’investisseurs sont nécessaires. Les organismes bancaires autorisent le déblocage d’un crédit si 50 ou 60 % des maisons et appartements ont déjà été réservés. Une Garantie Financière d’Achèvement est alors remise et le chantier peut enfin commencer.

La construction immobilière

La construction du programme en lui-même est lancée lorsque son financement a été finalisé. Le promoteur peut compter sur l’assistance d’un maître d’œuvre, qu’il s’agisse d’un architecte ou d’un bureau d’études, et parfois d’un assistant maître d’ouvrage. Tous contribuent à gérer les intervenants du chantier afin de conclure les travaux dans les délais fixés. Un chantier s’étend en général entre un et deux ans, selon l’ampleur du programme.

La livraison de l’ouvrage

La construction est terminée : les maisons et appartements sont maintenant livrés ou acquéreurs. Le constructeur a deux mois pour solutionner ces problèmes. La livraison effectuée, la garantie de parfait achèvement et la garantie décennale sont mises en place. Pour l’ensemble d’un programme immobilier, un travail de deux à trois années est nécessaire.
Merci de saisir votre adresse Email ou de corriger si le format est incorrect
Invalid Input
Saisie invalide
Veuillez validé la politique de confidentialités
CITIZIM en tant que responsable de traitement met en œuvre un traitement de données ayant pour finalités la réponse aux demandes des personnes ayant souhaité entrer en contact avec elle et la prospection. Ce traitement est fondé sur l’intérêt légitime du responsable de traitement de développer son activité et de gérer les relations avec les clients et les prospects. Vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de rectification, d’effacement, de limitation et d’opposition au traitement de vos données ainsi qu’un droit à la portabilité de ces dernières. Pour en savoir plus sur le traitement des données et vos droits cliquez ici